Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations

COVID 19 – Nous sommes toujours ouverts – En savoir plus

fr
fr en

polymères
& élastomères

Qualité, productivité, délai de mise sur le marché : les entreprises travaillant le plastique font face à de nombreux défis

Les industries du plastique et du caoutchouc de tous les domaines sont de plus en plus exigeantes par rapport aux normes de qualité :

  • Les emballages tels que les récipients en PET/PETE (PolytEréphtalate d'Ethylène), les réceptacles en NYLON ou les boites en PLA (Acide PolylActique) doivent passer des tests de conformité.
  • Les structures en PVC (PolyChlorure de Vinyle) et autres casques en PC (PolyCarbonate) sont optimisés pour garantir économiquement leur fonction et la sécurité.
  • Les matériaux constitués de caoutchouc ne doivent pas contenir de bulles d'air ou de zones de décollement.
  • Les pièces plastique injectées présentent des tolérances de plus en plus serrées.
  • Certains assemblages de petite pièces plastiques sont vérifiés après avoir subi des sollicitations mécaniques.

Peu importe l'application, les bouchons, les brosse à dents, les parechocs customisés, les pots de yaourt, les tasses, les bouteilles, les boîtiers peuvent tous bénéficier des nombreux avantages de la tomographie par rayons X. Etant facilement pénétrables par les rayons X, les pièces plastiques sont particulièrement bien adaptées à la tomographie par rayons X et les bénéfices interviennent lors du développement de prototype, du contrôle qualité sur les lignes de production, de l'optimisation de moules d'injection...

Tomographie par rayons X : une nouvelle voie pour augmenter l'efficacité et réduire les coûts

De nos jours, l’inspection des pièces polymères est une application phare pour la tomographie. Les polymères sont constitués de matières avec une très bonne pénétrabilité pour les rayons X, ce qui produit des images très nettes avec des niveaux très réduits de défauts liés au durcissement du faisceau ou à la diffusion.

Cette relative nouvelle technologie de contrôle non destructif fournit des jeux de données de haute densité, des temps de scan rapide, des résultats fiables et peut être complétement automatisée depuis l’acquisition jusqu'à la génération d'un rapport de contrôle.

Pour du contrôle échantillonné, des solutions robotisées peuvent être installées directement sur les lignes de production afin de charger une ou plusieurs pièces en même temps dans la machine. Le temps d'acquisition est ainsi réduit, les pièces ne sont pas endommagées et peuvent être directement redéployées dans le flux de production.

Parce que le contrôle destructif est toujours incomplet, plusieurs itérations sont souvent nécessaires avant d'obtenir la correction souhaitée sur un moule particulier par exemple. Avec un contrôle par MMT (Machine à Mesurer Tridimensionnelle), la zone problématique est parfois omise. Au contraire, avec la tomographie par rayons X, les structures internes et externes sont complétement reconstruites avec seulement un scan et les analyses approfondies sont réalisées à n'importe quel endroit. Le feu vert pour la production peut alors être donné en un temps record.

Des analyses plus poussées peuvent également être réalisées a posteriori avec les données générées par le scan. Les analyses de déformation et de rétrécissement peuvent être menées et revenir sur un scan précédent pour obtenir une mesure supplémentaire n'est plus un problème.

De nombreuses analyses telles que la recherche de porosités peuvent être réalisées grâce à de puissants logiciels

Le logiciel d'acquisition/reconstruction X-Act développé par RX Solutions et un logiciel d'analyse, Tolérancements Géométriques et Dimensionnels (GD&T) peuvent être combinés pour mesurer diamètres, profondeurs, profiles, parallélisme, planéité, cylindricité et ce même sur des éléments internes d'une pièce ou d'un assemblage.

Grâce à une détermination de surface sub-voxélique, des détails de quelques microns peuvent être détectés. Les données générées peuvent ensuite être sauvegardées et analysées pour détecter de potentiels dérives dimensionnelles, calculer des valeurs statistiques et corriger la production en "temps-réel".

Les échantillons de présérie peuvent être scannés afin d'obtenir des épaisseurs de parois ou de comparer chaque pièce à son modèle CAO pour ajuster un moule d'injection. La comparaison de la géométrie est faite entre la pièce injectée et le modèle numérique, en essayant plusieurs moules, matériaux et traitements thermiques. Les jeux et affleurements peuvent également être mesurés sur un volume complet grâce à la tomographie. En quelques secondes, une analyses statistique complète peut alors être fournie. C'est une manière simple de repérer de potentielles fuites ou erreurs d'assemblage.

Les matériaux étrangers et les porosités sont souvent importants à détecter dans les pièces plastique pour éviter l'apparition future de fissures ou de déformations. Avec la tomographie combinée à une analyse d'inclusions/porosités, il est facile d'obtenir un rapport complet sur les défauts les plus importants d'un échantillon particulier. Sans effort, il est alors aisé d'obtenir les caractéristiques de chaque porosité ou inclusion (taille, position, forme) car toutes les données sont déjà disponibles.

Peu importe votre application liée au plastique, la tomographie par rayons X et les systèmes développés par RX Solutions vous viennent en aide.