Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations

COVID 19 – Nous sommes toujours ouverts – En savoir plus

fr
fr en

aRT & joaillerie

Il existe un lien étroit entre l’Art, la Joaillerie et la Science

L’Art et la Joaillerie sont tous deux étroitement liés, depuis plusieurs années maintenant, par une nécessité d’expertise et de caractérisation. La science occupe une part importante dans la compréhension de l’évolution de la société à travers ses œuvres d’arts et sa joaillerie. Que ce soit pour caractériser le support d’une toile, une encre, ou pour authentifier des pierres précieuses, l’utilisation d’outils de laboratoire est indispensable. Malheureusement, bon nombre de ces outils implique une analyse destructive des objets à étudier, et très peu permettent d’aller au cœur de la matière, ce qui est problématique dans un secteur où la plupart des pièces sont rares, voire uniques. De plus, les techniques non destructives pour une grande majorité sont basées sur des principes optiques, qui ne permettent donc qu’une analyse en surface des objets à étudier si ces derniers sont opaques. L’atout majeur de la tomographie réside dans le fait que toutes les informations, internes comme externes, sont visibles et ce, sans altération aucune de la pièce étudiée et quel que soit le matériau. 

De nos jours, de plus en plus de laboratoires et de Musées s’équipent d’un ou plusieurs tomographes à l’instar du laboratoire français de gemmologie au cœur de Paris et de l’institut royal des sciences naturelles de Belgique, à Bruxelles.

La radiographie et la tomographie pour dévoiler les moindres secrets des œuvres d’Art


Que ce soit pour réaliser des clichés radiographiques, ou bien des tomographies complètes, les possibilités offertes par les appareils RX Solutions sont nombreuses. Notre gamme d’appareils permet, en effet, d’analyser et/ou de numériser un large panel d’œuvres, des plus petites aux plus volumineuses et denses. 

L’utilisation des rayons X est aujourd’hui un excellent moyen non destructif d’étudier la technique et les matériaux employés par l’artiste ou l’artisan, ainsi que l’état d’œuvres uniques, sans porter atteinte à leur intégrité. En peinture par exemple, la radiographie permet de déterminer comment l’artiste a réalisé son œuvre, si des retouches ont été faites, ou encore si la toile comporte des ajouts. La microtomographie permet quant à elle d’étudier toutes sortes de statues, et comment ces dernières ont été conçues, quels matériaux ont été utilisés, …  

Au-delà de l’application purement analytique de ces techniques, nos cabines de microtomographie permettent de numériser ces œuvres uniques, pour en enregistrer un volume numérique. Cela permet la sauvegarde et la mise en commun de connaissances entre les historiens, conservateurs de Musées, mais également les sociologues et anthropologues. Cela dans le but de pouvoir plus facilement étudier l’évolution de différentes cultures, à différentes époques.

Voici quelques exemples d’applications de la radiographie et de la tomographie :

  • Acquisition de clichés radiographiques et tomographiques d’oeuvres sculptées pour étudier leur mode de confection, mais aussi pour déterminer leur état de conservation (recherche de fissures, cassures consolidées, attaque de xylophage, corrosion...) ;

  • Réalisation de tomographies sur des livres ou des documents scellés. La différence de densité entre les matériaux constituant le support (papier, papyrus...) et l’encre permet de reconstituer les textes sans lever le ou les sceaux apposés, ni risquer d’endommager les pages souvent fragiles de vieux manuscrits ;

  • Acquisition radiographique d’oeuvres peintes sur toile pour la mise en évidence de repentirs, de retouches, ou de traces de restauration antérieure, ou encore pour la réalisation de diagnostics d’état de conservation préventive... ;

  • Datation d’oeuvres sur bois grâce à l’acquisition de données fiables pour études dendrochronologiques ;

  • Analyses et constat d’états d’objets manufacturés anciens tels que les vitraux, poteries, céramiques, textiles, bijoux, etc.

Une technologie également adaptée aux besoins en joaillerie, et particulièrement en gemmologie


Les métiers de la joaillerie s’apparentent aisément à ceux de l’Art. Les problématiques sont également très proches, ce qui rend la tomographie et la radiographie aussi intéressantes dans ce domaine. Il est en effet une nouvelle fois question de pièces rares, ou uniques, avec des besoins de moyens de caractérisation non destructifs, préservant les bijoux, gemmes, et/ou joyaux. 

La tomographie est un moyen de caractérisation de plus en plus courant notamment dans les laboratoires de gemmologie. Elle permet, au travers des reconstructions en coupes du volume de la perle ou de la gemme étudiée, d’avoir à la fois les informations sur la forme globale, mais également sur leur composition interne, et ce, même si l’échantillon est opaque.

Avec une résolution pouvant atteindre 350nm, les appareils de micro et nano tomographie proposés par RX Solutions permettent une visualisation des échantillons dans les moindres détails. Facile d’utilisation, aucune préparation d’échantillon n’est nécessaire. 

Quelques exemples d’application de radiographie et de tomographie en gemmologie :

  • Visualisation des structures internes de perles pour la recherche d’un potentiel noyau ;

  • Authentification : identification de perles de culture, de diamants synthétiques, … ;

  • Recherche d’inclusions ou d’impuretés,

  • Numérisation de gemmes pour leur identification.

Que ce soit pour analyser et authentifier une pierre précieuse, pour étudier une œuvre d’Art, un bijou, dans leur singularité, ou bien pour suivre l’évolution culturelle de l’Homme au cours de l’Histoire, la radiographie et la tomographie sont devenues des outils incontournables. Quelle que soit l’application, les appareils proposés par RX Solutions s’adaptent à vos pièces, ainsi qu’à vos besoins, tout en garantissant leur intégrité.