fr
fr en
< Retour aux articles

10 Questions fréquemment posées sur la tomographie par rayons X

par William le 21 juil. 2021 à 08h32

La tomographie à rayons X s'est imposée comme la technique d'imagerie 3D non destructive la plus courante et la plus innovante. Largement utilisée dans de nombreux secteurs, tels que la recherche sur les matériaux et les composants et assemblages industriels, la tomographie à rayons X offre la possibilité de visualiser les caractéristiques internes et externes des pièces.

Voici 10 questions fréquemment posées sur la tomographie à rayons X, pour vous donner un aperçu complet de cette technologie :

1. Quand puis-je utiliser la tomographie à rayons X ?

La tomographie à rayons X est la meilleure technologie pour obtenir un examen rapide, non destructif et détaillé de structures telles que : les parties internes et externes, les pièces industrielles ou les assemblages. Avec une simple série de données CT, il est possible d'évaluer tous les aspects structurels et dimensionnels d'une pièce. En bref, vous pouvez l'utiliser à chaque étape du cycle de vie de votre produit, que ce soit pour développer un nouvel assemblage/produit ou pour détecter les défauts de vos pièces, le scanner à rayons X reste la technologie non destructive la plus polyvalente de l'industrie pour améliorer votre produit.
 

2. Dans quel domaine la tomographie à rayons X est-elle le plus utilisée ?

 
La tomographie à rayons X est utilisée dans de nombreux secteurs tels que l'industrie et la recherche scientifique. Dans le secteur industriel, la tomographie à rayons X peut être utilisé pour le développement de produits (R&D, ingénierie, etc.), la production et le contrôle qualité (production, analyse des défaillances, etc.). Dans le secteur universitaire et scientifique, la tomographie à rayons X est surtout utilisée par les centres de recherche, les universités, etc. pour la science des matériaux, biologie, géologie, et bien d'autres encore.
 

3. Comment puis-je savoir si ma pièce est peut être scannée ?

 
Vous devez prendre en compte deux caractéristiques importantes de votre pièce : commençons par l'aspect physique - des échantillons plus petits et des zones d'intérêt plus localisées permettront d'obtenir des ensembles de données à plus haute résolution, puis nous considérons sa composition - la densité de l'échantillon est cruciale car nous n'avons pas besoin de la même puissance de rayons X pour traverser une bouteille en plastique ou une bague en or, par exemple.
 

4. Combien de temps prend un scan ?

 
Comme nous l'avons dit plus haut à propos des caractéristiques des pièces, un scan à rayons X peut prendre de 2 minutes à plusieurs heures. Cela dépend de ce que vous recherchez dans votre pièce et de la configuration requise. Un scan de tomographie à rayons X peut prendre quelques minutes pour détecter et localiser une simple fissure ou pour expérimenter vos problèmes d'assemblage dans différentes conditions et plusieurs heures pour scanner des matériaux à très haute résolution.
 

5. Puis-je scanner plusieurs pièces à la fois ?

 
Plusieurs pièces peuvent facilement être inspectées à l'aide d'un seul scan. En fonction du volume et de la densité des pièces, vous pouvez scanner plusieurs pièces à la fois en les plaçant sur le même porte-échantillon et en les scannant en une seule fois. La dernière étape de scan, le post-traitement, sépare automatiquement les différentes pièces.
 

6. Puis-je automatiser les scans à rayons X ?

 
Avec la tomographie à rayons X, l'automatisation est toujours possible grâce à l'ajout d'un chargeur d'échantillons. Les systèmes de tomographie à rayons X équipés de tels systèmes peuvent scanner plusieurs pièces sans nécessiter l'intervention d'un opérateur, et fonctionner 24h/24h et 7j/7 en mode automatique.
 

7. Comment scanner une pièce avec un tomographe à rayons X ?

 
Le principe de fonctionnement est assez simple, comme expliqué dans cet article. La tomographie à rayons X comporte deux étapes : l'acquisition - la pièce est exposée à la source de rayons X qui capture des images à rayons X en 2D de manière répétée sur 360 degrés et la reconstruction - toutes les images à rayons X en 2D du processus d'acquisition sont ensuite reconstruites dans un rendu 3D permettant une analyse approfondie des caractéristiques internes et externes des pièces.
 

8. Que puis-je voir sur une image reconstruite ?

 
Tout d'abord, en tomographie à rayons X, la reconstruction du volume 3D est un processus d'imagerie complexe au cours duquel, après avoir scanné votre pièce, un algorithme puissant va automatiquement générer un volume en 3D de la pièce qui a été scannée. Cette étape ne prend que quelques secondes que vous pouvez directement travailler sur le rendu, parcourir votre échantillon, rechercher des défauts, vérifier des assemblages, localiser des fissures...
 

9. Comment augmenter la qualité des images reconstruites ?

 
De nombreux paramètres ont une influence sur la qualité des images, et nous avons facilité la gestion de ces paramètres avec notre logiciel de tomographie X-Act. Ce logiciel, qui prend en charge l'ensemble du processus, offre une gestion intuitive et ergonomique de ces différents facteurs : moyenne, nombre d'images, calibration, mode d'acquisition, correction des artefacts lors de la reconstruction, entre autres.
 

10. Dois-je être un expert pour utiliser un système de tomographie à rayons X pour mon produit ?

 
Cela dépend de votre système et du fournisseur avec lequel vous travaillez. Les systèmes tomographiques de RX Solutions sont conçus pour améliorer l'expérience utilisateur. En effet, peu de formation est nécessaire pour utiliser l'équipement CT. Comme nos  clients ont des attentes et des exigences différentes, nous avons adapté l'ergonomie de nos systèmes pour faciliter leur utilisation et avons programmé un logiciel avec 3 interfaces : Expert mode, Guided Acquisition et Wizard mode. Notre logiciel rationalise le flux de travail complet, de la configuration à la reconstruction d'une tomographie à rayons X. Grâce au logiciel X-Act, il suffit de quelques clics pour lancer un processus de scan, quel que soit l'échantillon.